13

 

Juin 2016

Des caméras dans les écoles (suite)

La vigilance citoyenne a porté ses fruits !

Face aux interpellations des parents d’élèves, des enseignants, des élus ou des membres du collectif « Gauche Citoyenne-Ifs », la Ville d’Ifs a fini par modifier ses installations de surveillance au sein des équipements publics.

Désormais, les caméras dans les écoles ne sont plus actives pendant les périodes d’activités et de présence des enfants et des enseignants. Les usagers ont pu vérifier l’inactivité des systèmes vidéo pendant la journée et la mairie a (enfin) adressé aux élus et aux conseils d’école un courrier du prestataire garantissant le seul fonctionnement des caméras en situation d’intrusion extérieure.

Caméras installées en janvier, usagers informés en juin : c’est ça la nouvelle méthode municipale !

 

Mai 2016 

Des caméras dans les écoles !

et autres bâtiments publics

Ah ? vous ne saviez pas ? Depuis janvier dernier, toutes les écoles de la Ville ont été équipées de caméras de surveillance à la place des détecteurs de mouvements installés depuis plusieurs années. 

Ces caméras surveillent les équipements publics 24 h/24, elles fonctionnent en continu, c’est ce qu’indiquent les macarons accolés sur chaque porte des bâtiments. 

Interpellés par les parents d’élèves ou les enseignants, étonnés de cette installation sans qu’aucune information préalable ne leur ait été donnée, les élus de la Ville n’ont apporté que des réponses évasives, prétendant que les « caméras ne filment que lorsque les locaux sont vides ». 

Sauf qu’aucune garantie à ce jour venant confirmer ces propos hésitants n’a été apportée aux usagers des écoles. 

Les faits témoignent même du contraire : les caméras fonctionnent en journée, leur système d’éclairage s’active dès que l’obscurité s’installe. Les informations affichées indiquent bien que le visionnage a lieu 24h/24 et 7j/7. 

Mais alors : qu’est-ce qui justifie que des écoles en activités soient surveillées de façon permanente ?

Ces installations de caméras de surveillance qui filment en permanence les locaux en activité, à l’insu des usagers, amènent de nombreuses interrogations et indignations :

  • Quel type de délits, d’actes de délinquance, de vols de biens, d’atteintes aux personnes… peuvent bien être recherchés par cette vidéosurveillance en journée ?
  • Quels droits à la vie privée pour les usagers ? (enfants, parents d'élèves, personnels municipaux, enseignants)
  • Quels repérages à distance de l’activité professionnelle des animateurs périscolaires ? des enseignants ? des agents de service ? des ATSEM ?  (les animateurs, ATSEM, personnels d’entretien et de restauration sont sous l’œil de leur employeur, initiateur de l’installation de ce système de contrôle !)
  • Et quand bien même ce dispositif serait justifié : qui possède les codes pour visionner les images ? Combien de temps sont-elles conservées ? 

Les enfants, leurs parents, les adultes qui travaillent dans les écoles sont désormais observés, épiés, contrôlés… peut-être sont-ils un public particulièrement subversif et suspect, auquel on ne peut surtout pas faire confiance et qui mérite d’être mis sous surveillance permanente ? 

Demandons des preuves, ne nous contentons pas de réponses évasives et de réflexions désobligeantes face à nos interrogations légitimes !

 





 réagissez sur 

photos FdLC 

Expériences menées ailleurs

Cérémonie partisane


 

Nous contacter :

Logo FB Facebook :
facebook.com/GaucheCitoyenneIfs
Logo Tweeter Twitter :
twitter.com/GaucheCitoy_Ifs
Logo e-mail Mail  :
gauche.citoyenne@orange.fr
Logo enveloppe Courrier :
Chez Chantal Faisant
444 rue du chemin vert à Ifs
 

 

JSCharlie