Fête de la Citoyenneté

Octobre 2017

Les images de la fête !

                                              

Photos: Benoît LECHARTIER & Jacques FAISANT


L'an dernier, c'était la première édition de la...

en dessous des photos: d'autres rubriques pour continuer la Fête...

Photos de la FdLCPhots FdLC2

Photos: Benoît LECHARTIER, Jacques FAISANT

Recettes, trucs et astuces pour se mettre au vert sans se ruiner !

produits d’entretien, de bricolage, d’hygiène à fabriquer à partir d’ingrédients basiques

Eco-appart  

Téléchargez le guide édité par "L'éco-appart" qui comprend les fiches-recettes des produits confectionnés le jour de la Fête... et tant d'autres encore.

Plus d'infos sur: http://ecoappart.canalblog.com/

Le manège de petit Pierre

spectacle musical pour les enfants et leurs parents

Manège de Petit Pierre

Vous les avez aimés, appréciés, adorés ou bien loupés... retrouvez en prolongement du spectacle présenté lors de la Fête de la Citoyenneté les vidéos du Parc du musée de la Fabuloserie + celle du Grand manège des petits riens, avec l'orchestre de Pau.

Les Nichoirs installés dans la forêt d'Ifs

Les nichoirs à oiseaux fabriqués à partir de matériel de récupération, lors de la Fête de la Citoyenneté, ont été installés dans la forêt d'Ifs, en présence de celles et ceux qui avaient participé à leur fabrication et avaient choisi les lieux d'installation.

Octobre 2017

L'avenir du campus 3 ?


Voilà seulement 20 ans qu’est installée sur le site du Campus 3 à Ifs, une antenne de l’IUT de Caen composée de 3 départements de formation.

Récemment, l’Université a adopté un « schéma directeur immobilier et aménagement » visant l’optimisation du parc immobilier, la mutualisation de l’usage des bâtiments et la lutte contre la déperdition énergétique.

L’hypothèse à l’étude comprendrait notamment le transfert du Campus 3 sur le Campus 2, les bâtiments de l’IUT d’Ifs étant alors vendus.

Par voie de presse ou à l’occasion de travaux des collectivités locales concernées, nous avons découvert ce projet de délocalisation du Campus 3, actuellement installé sur la commune d’Ifs.


Collectif de citoyens, soucieux de l’évolution de notre territoire, nous sommes particulièrement hostiles à cette délocalisation programmée.

L’argument d’optimisation budgétaire qui semble être le motif avancé par l’Université pour justifier la désertion du site du Campus 3 ne peut être accepté par les acteurs du territoire d’Ifs.

L’Université a bénéficié des largesses financières accordées par la ville d’Ifs d’abord et de la communauté d’agglomération Caen-la-Mer ensuite pour s’installer, se développer et se moderniser.

L’Université ne peut désormais en faire abstraction et pénaliser le territoire qui l’a aidé à se développer au risque d’adopter les mêmes « pratiques de voyous » des entreprises fortement subventionnées par l’argent public qui délocalisent au final leurs activités en dehors du territoire qui les a financées.

L’Université agit seule, selon ses seules préoccupations sans tenir compte des prospectives d’aménagement urbain définies par les territoires et sans se soucier des incidences néfastes pour les territoires désertés.

La ligne de tramway a été conçue comme une ligne inter-campus, le lycée hôtelier Rabelais a privilégié son implantation sur un secteur dédié à la formation et la toute nouvelle résidence étudiante est venue compléter l’offre étudiante d’un Campus à part entière.

Au-delà de l’IUT, ce sont également les flambants neufs locaux du CEMU et les tout récents locaux du Restaurant Universitaire qui s’apprêteraient à être délocalisés pour laisser place à une « friche universitaire ».


Le quartier du Hoguet à Ifs s'est construit en lien étroit avec le Campus 3 (tram, commerces de proximité, échanges culturels, rythmes de vie) dans une perspective de longue durée.

Nous ne pouvons accepter cette décision unilatérale qui dépouille un espace de vie victime de stratégies d’implantation incohérentes qui se succèdent.

 

La majorité municipale à Ifs ne semble pas chercher à lutter contre cette situation et ne dépasse pas le stade de la formulation symbolique d’un vœu voté à l’unanimité en conseil municipal.

Le maire d’Ifs reste fidèle à son mode de gouvernance monarchique : soit il décide seul, soit il garde pour lui les informations, ne partageant rien ni avec les élus municipaux, ni encore moins avec les habitants. La résignation et la passivité s’installent alors qu’on aurait attendu qu’il cherche à mobiliser pour défendre le territoire d’Ifs et du sud de Caen-la-Mer.

Le bilan de son mandat risque de se limiter à une formule qui revisite celle attribuée à Victor Hugo = « construire une prison et fermer une école ! ».

 

Notre association citoyenne souhaite au contraire informer et alerter les habitants de cette situation et peser pour que les décisions s’inversent.

La délocalisation de l’IUT d’Ifs serait un grand gâchis !



Le campus 3 vu du ciel: un document du CROUS à voir sur